Pitch NégaCarbone

POURQUOI NEGACARBONE ?

561 millions de tep/an de méthane anthropocène sont gaspillées et envoyées dans l'atmosphère, aggravant dangereusement le réchauffement climatique.

Ces millions de petits gisements, inférieurs à 200 m3/h de CH4, n'intéressent pas les grands groupes de l'énergie car ils n'ont, pour eux, aucune rentabilité économique.

Ces 561 millions de tep/an ne représentent que 4,2 % des énergies primaires consommées chaque année mais 34 % à 185 % de la totalité des émissions de CO2e émises par les énergies fossiles chaque année, suivant l'équivalence CO2e du méthane à 100 ans, durée de vie du CO2 dans l'atmosphère, ou a 10 ans, durée de vie du méthane (CH4) dans l'atmosphère en incluant les rétroactions du méthane.

OBJECTIFS

1 - valoriser les petits gisements de méthane et gagner du temps pour retarder l'échéance du seuil d'émissions de CO2e, afin de permettre à la transition énergétique de se mettre en place avant d'avoir atteint la hausse de 2°C.

2 - retrouver, dans un siècle, le niveau de CO2 de 1850 grâce à 60 milliards de tonnes de CO2e, dues au CH4 évité, supprimées de l'atmosphère tous les ans.

3 - produire de l'énergie électrique et de la chaleur, ou du froid, par cogénération à partir de tous types de méthane (CH4) sans aucun prétraitement et sans déchet.

4 - nourrir un monde en croissance grâce à cette décarbonisation par valorisation du méthane et la réduction du réchauffement climatique (schéma ci-dessous d'économie perma-circulaire vertueuse).

COMMENT ?

1 - par l'écoconception et la fabrication d'un outil, un générateur à combustion externe innovant, adapté aux petits gisements de tous types de méthane inférieurs à 200 m3/h, optimisé "low tech" et "low cost", d'une durée de vie de 100 ans, sans terre rare et 100 % recyclable

2 - en valorisant in-situ tous ces millions de petits gisements de méthane, actuellement non exploités (agricoles, décharges, mines et puits de pétrole, stations d'épurations) en les transformant en électricité et chaleur par cogénération, sans aucun prétraitement ni transport (CO2 évité)

3 - par la création de cercles vertueux agricoles perma-circulaires, zéro émission de CO2, autour de tous ces millions de petits gisements de méthane valorisés

4 - en fournissant une énergie électrique renouvelable, continue, de proximité, stockable sans batterie

5 - en mixant énergie solaire thermique intermittente et méthane stockable pour assurer une production électrique continue avec le même générateur

6 - en stockant l'énergie solaire thermique sous forme de CH4 (solar to méthane) par l'accélération thermique du processus de méthanisation


ÉQUIPE

Hubert SERRET : 56 ans, créateur de plusieurs entreprises innovantes dont une entreprise industrielle dans le secteur agroalimentaire, N°3 européen, existe depuis 25 ans, a triplée sa surface de production et augmentée ses effectifs - ancien DG d'une usine de BP - 30 années d'expérience

Dominique STRITT : 55 ans, assistante de direction, gestion commerciale et financière

Jérôme FLOERKE : 33 ans, vivant actuellement au Japon, expériences internationales dont 8 ans en Chine, au Japon et en Afrique

L'équipe sera complétée par un ingénieur en mécanique, créatif à l'esprit JUGAAD (innovation frugale)


BUSINESS PLAN

1 - recherche de financement : 3 millions d'€uros

2 - mise en place de la structure juridique : statuts et pacte d'actionnaires adaptés aux désirs des investisseurs ; maximisation des aides publiques, CIR (Crédit d'Impôt Recherche) et statut de la JEI (Jeune Entreprise Innovante)

3 - signature d'un contrat avec un des plus grands centres de prototypages au monde disposant des bases de données mondiales nécessaires, de 400 ingénieurs spécialisés, du matériel d'usinage et des bancs d'essais permettant de valider et finaliser le prototype jusqu'à la phase pré-industrielle

4 - Entrée d'un VC (Venture Capitalist) pour financer la phase pré-industrielle et industrielle ; possibilité pour les BA (Business Angels) de sortir en valorisant leurs parts